A Disneyland Paris case study

You’re reading it correctly : on average, if we add all the expenses a guest makes during a visit to Disneyland Paris, admission ticket included, the sum of it all is less than the average admission ticket itself!

This curious anomaly only exists because of the countless discounts on admission tickets, hotel stays and annual passes. Nevertheless, guest expense remains very low at DLP, and in this context it makes sense to wonder if the merchandising and restauration offer meets guest expectations in terms of quality, diversity, and overall value for money.

Let’s do the maths:

69€ : 1 day 2 parks admission ticket price – the best selling ticket – in 2010, taxes included.

56€: average amount of spending per guest, including admission ticket, food and beverage and merchandising expenses, plus other theme park services like guided tours, calculated on an average tax rate of 19,5 %.

Source: EuroDisney 2010 annual report document.

3 Comments

  1. Pascal

    Effectivement. Il faudrait exclure les PA de cette statistique ou en tout cas donner la dépense moyenne des PA chaque année. Cela serait pertinent et facile à savoir puisque les cartes sont utilisées pour les réductions. Après sur l’offre je ne trouve en effet pas toujours ce que je cherche… Manque du Disney Channel pour les ados, du Disney Junior pour les petits, du Collector pour les fans …

  2. Journée du 3 juillet passée à DLRP: entrée+trajet bus (voyage organisé par un centre social pas loin de chez moi): 30 euros par personne. Boissons pour le midi (vive les sandwiches home made): 2/3 euros par personne. La glace de fin d’après-midi: 2/3 euros par personne. Souvenirs éventuels: zéro euro. Et le soir? Partis manger au Disney Village, au Billy Bob’s, 12 euros par personne. Total journée par personne: entre 46 et 50 euros. (si on compte le Billy Bob dans le revenu de Mickey). Effectivement, c’est pas avec moi qu’ils feront fortune :p

  3. cypher22

    Peut-on en déduire que si le parc arrêtait les promos, la fréquentation s’effondrerait ? C’est sûr que vu comme ça à froid, c’est flippant… Mais qu’en est-il des visiteurs qui ont des nuits d’hotel ? Comment est calculé leur dépense moyenne (vu que le prix de l’entrée est noyé dans un forfait) ?

    …sinon, je suis amoureux de l’image, c’est classe !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *