Review: Toy Story Playland at Disneyland Paris

Photo: BratislabatPhoto: Bratislabat

CLICK HERE TO ENGLISH TEXT.

En août 2010, Toy Story Playland ouvrait ses portes à Disneyland Paris. Huit moins ont passé, nous sommes fins prêts pour un Contrôle Qualité !

Disneyland Paris poursuit la lourde tâche qui consiste à faire des Walt Disney Studios un parc d’attractions digne de ce nom, ou du moins digne d’y passer une journée entière. Pour y contribuer, une nouvelle zone thématisée sur Toy Story a été construite dans le prolongement de Toon Studio.

Il s’agit plus précisément du jardin d’Andy que nous découvrons ici sous un angle de vue étonnant : celui des jouets, c’est à dire au ras du sol. Par conséquent, tout à Toy Story Playland est surdimensionné.

Le mini land est composé de trois attractions plutôt classiques :

– Parachute Drop ,une tour de parachutes ;

– Slinky Dog – Zig Zag Spin, une chenille tout ce qu’il y a de plus basique ;

– RC Racer, un halfpipe coaster.

C’est la seule attraction du trio à s’adresser à un public plus adolescent, malgré que les sensations restent terriblement soft.

Le choix des attractions est donc discutable. D’autant plus que deux d’entre-elles (Parachute Drop et RC Racer) ont un débit misérable pour un parc aussi fréquenté. Certes, ce n’est pas non plus catastrophique comme Crush’s Coaster, mais on peut toutefois se demander si la direction ne tire aucun enseignement de ses erreurs passées.

Ceci dit, les trois attractions sont remarquablement bien thématisées. Tout comme l’ensemble du land.

C’est d’ailleurs son véritable attrait. Ce qui est vraiment appréciable à Toy Story Playland, c’est le soin apporté au détail. Qu’il s’agisse des revêtements au sol, des lampes ou des barrières TOUT est thématisé. Sans rire, je ne pense pas avoir remarqué un élément qui sortait du thème. Tout est designé en respect avec les références et jouets originaux. Les Imagineers ont même poussé le vice jusqu’à placer les logos et copyrights de véritables marques de jouets. Seul petit bémol : l’idée de construire un land avec des jouets implique l’utilisation de beaucoup de plastique, ce qui peut donner une impression quelque peu cheap à l’ensemble.

Ils n’ont pas non plus oublié les fans de Pixar les plus hardcore qui ne manqueront pas de relever une multitude de détails cachés. Parviendrez-vous à retrouver la date de sortie de Toy Story 1 dans les décors de Parachute Drop ? Et ce n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres.

Les aménagements sont donc très beaux, très chaleureux mais aussi pleins de verdure, et ça aussi c’est grande nouveauté aux Walt Disney Studios.

Par contre, il y a d’après moi un vrai problème d’espace dans les allées du mini land qui est encombré en permanence. Entre les files d’attente qui débordent et les familles qui attendent leurs proches en train de faire la queue, il règne à Toy Story Playland une atmosphère surchargée qui ne donne pas envie de s’y arrêter pour flâner ou s’attarder sur tous les détails que l’endroit a à offrir, ce qui est un comble.

Enfin, malgré tous les efforts concentrés dans la conception de Toy Story Playland, on ne peut s’empêcher de déplorer une fois encore le manque de vision globale du parc Walt Disney Studios.

Il y a trois ans, l’ajout de Toon Studio donnait lieu à un mini land dans un autre land (Animation Courtiard). Toon Studio proposait deux attractions basées sur des films Pixar (Cars et Finding Nemo) ainsi qu’une portion de photolocations cheap au style toonesque jurant complètement avec le reste.

Avec Toy Story Playland, ce land dans un autre land est prolongé par un nouveau mini land supplémentaire accompagné d’un nouveau thème. Et ce mini land sera (un jour) lui-même prolongé par un autre mini land sur le thème de Ratatouille.

Vous suivez ? Non ? Eh bien moi non plus.

Et au delà de ce méli mélo, quel est le lien avec le thème du parc qui nous promettait de nous faire découvrir l’envers du décor du show business ?

C’est dommage, certes, mais avec Toon Studio et The Twilight Zone Tower of Terror, Toy Story Playland confirme l’ambition de Disneyland Paris de réparer les erreurs du passé aux Walt Disney Studios.

Bon, je ne sais pas combien de temps cela prendra, mais la volonté est là, c’est ce qu’il faut en retenir non ?

Je vous encourrage vivement à faire un tour complet de Toy Story Playland en photos sur Disney and More ici et ici.

Les photos de cet article sont © Gurgi_uk et Ochietto sur Flickr et Alain Littaye – Disney and More.


* * *

In august 2010, Toy Story Playland opened its doors in Disneyland Paris. Eight months later, we’re officially ready for a Quality Control !

Disneyland Paris keeps working hard to make the Walt Disney Studios a park where you can spend an entire day. To help reaching that goal, a whole new area based on the Toy Story trilogy was built in extension of Toon Studio.

You’re actually in an oversized Andy’s garden in order to make you see the world just like a toy.

Three new rides take place in this mini land :

– Toy Soldiers Parachute drop, a parachute tower ;

– Slinky Dog Zig Zag Spin, a Caterpillar-style ride ;

– RC Racer, a halfpipe coaster.

It’s the only ride of the land to provide (soft) sensations to attract teenagers.

I’m not sure they made the perfect choice for these rides. Especially because two of them (Parachute Drop and RC Racer) have extremely slow queues. It’s not as catastrophic as Crush Coaster’s line but it’s still a shame for such a crowded park and I really wonder if DLP’s management sometimes learns from past mistakes.

Anyway, these three rides have wonderful theming. So as the whole land.

Detail really is the point of Toy Story Playland. Whatever you look at – ground, lights, fences… – it looks good, right with the theme. Really, I did not notice a single element that didn’t fit. Everything is designed in respect to the original toys and references used in the land. The only bad thing is this : building an land with giant toys involves using a lot of plastic, which may give a cheap feel to area.


Imagineers even putted famous toy brands logos and copyrights on these big toys. Also, they did not forget hardcore Toy Story fanboys, hiding lots of Pixar easter eggs into the land. Can you spot Toy Story’s opening date on Parachute Drop props ? It’s very enjoyable.

So the overall landscape is lovely and warm but also very green with lots of plants. And that’s a great and long awaited addition to the Walt Disney Studios.

On the other side, I truly think the walkways are way too small. The place is overcrowded at anytime. Overflowing queues and people waiting for their friends make Toy Story Playland a place where you don’t want to stay for a long time, which is total nonsense since it actually is the most beautiful location of the park, with lots of fun details to look at.

Finally, despite the good conception of Toy Story Playland, you just can’t note once again a serious lack of global vision for the Walt Disney Studios park.

Three years ago, the addition of Toon Studio was a mini land inside another land (Animation Courtiard). Toon Studio offered two rides based on Pixar movies (Cars and Finding Nemo) and a few cheap toon style photolocations clashing with the overall feeling of the the rest of Toon Studio.

With the addition of Toy Story Playland, this land inside another land is extanded by another new land with another theme! And (one day) that mini land will be extanded by another mini land based on Ratatouille.

Are you still with me? No? It’s ok I guess…

Beside this amazing mish mash, what’s the link with the park’s theme : showing the guests the show business backstage ?

It’s a pity but anyway, with Toon Studio and The Twilight Zone Tower of Terror, Toy Story Playland confirms Disneyland Paris ambition to fix conception mistakes at the Walt Disney Studios park.

I don’t know how long this will take but the will exists. Isn’t all that matters after all ?

Have a look on Disney and More for a complete photo report of Toy Story Playland here and here.

This post pictures are © Alain Littaye – Disney and More and Flickr users Ochietto and   Gurgi_uk .


2 Comments

  1. Bah après il y a du bon et du mauvais.

    En mauvais il y a leur incapacité à trouver un revêtement non glissant et joli pour le sol de parachute drop.
    Il y a leurs soucis de validation de sécurité sur le véhicule avec siège à gros.

    En théma marrante il y a aussi la nouvelle console de jeu vidéo avec un film en pixel art, c’est dug rand art… mais ça ne marche pas.

    Pour l’avenir des WDS il est clair et net que tous les prochains investissements (ou presque) dans les années à venir sont dédiés aux studios. Donc clairement l’objectif c’est de faire de ce parc un vrai parc indépendant. Marre de devoir vendre des billets doubles ? Tentatives de rentabilisation des investissements par les séjours ?

    Et du coup est ce qu’on ne risque pas d’ensuite avoir un DLP trop vieux qu’il fut renouveller entièrement ?

    Bref… de totues façons il a été dit en off qu’ils ont enfin fait un master plan (donc officiellement le premier, et officieusement le 4 ou 5ème) des WDS sur les années à venir,e t qu’on comprendrait quand tout sera fini l’emboitage des nouveaux mini land, et que si on a une construction aussi anarchique et cheap en terme d’attraction c’est aprce qu’ils ne peuvent pas tout faire d’un coup à cause des banques (toutes façons Ratatouille les banques sont ok).

    • On comprendra l’emboitage de tous ces mini land le jour où ils les encadreront d’un nom genre ‘Pixar Place’. Je ne vois pas vraiment d’autre option vraisemblable à priori.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *